LE KAYAK et LA MER

10 septembre 2019

PROGRAMME SEPTEMBRE 2019

Bonjour 

Recevez ci-joint le programme des activités du mois deSeptembre. Je reste à votre disposition pour toutes organisations spécifiques (formation, randonnée, essai de matériel, etc.) 

Cordialement

 

Bernard MOULIN

 

Programme_septembre_2019

Posté par Bernard_Moulin à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 juin 2018

KAYAK de MER- Avec ou sans pagaie?

Le kayak tracté

 J’ai souvent imaginé, lors de mes longues sorties en mer, divers moyens de naviguer à moindre effort en économisant mon énergie.

Pour cela j’ai utilisé différentes voiles, ainsi que les ailes de traction conçues dans le Finistère par Dominique et Bruno LEGAIGNOUX, inventeurs du cerf-volant (kite) capable de redécoller de l’eau. 

La technologie de ces kites a beaucoup évoluée depuis sa conception dans les années 1980. Elle fait actuellement le bonheur des kite-surfeurs du monde entier. 

Mais ces kites ont une fâcheuse tendance à vouloir tracter vers le ciel tout engin amarré aux suspentes…                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

J’ai testé ces kites sur les plages avec des rollers et un kart, en mer en nage tractée, sur un pneumatique en panne de moteur et aussi sur les kayaks avec plus ou moins de réussite surtout par vent de travers. Dans des conditions de vent fort j’ai même décollé avec le kayak comme un poisson volant…

Vu la puissance de ces ailes et le danger potentiel à tracter les kayaks en mer j’ai abandonné son utilisation pour des raisons de sécurité

Une voile pas de mât…

Depuis bientôt 3 ans j’ai adopté une nouvelle voile conçue dans l’Oregon par Nick M. WILTZ de  la société « Windpaddle sail ».

Cette voile peut-être utilisée en mer, lacs, rivières sur différents types de supports: kayaks de mer, canoës, stand-up paddle, planches à voile.

 Facilité et rapidité de mise en place

Cette voile ronde avec une armature rigide, comparable à un spinnaker (1m2 de surface) a la particularité de ne pas avoir de mât. Elle se fixe sur la ligne de vie du kayak et se manipule à la main. Quelques secondes suffisent pour transformer votre kayak en voilier…

 Plages d’utilisation

On peut l’utiliser à partir d’un vent de force 3 jusqu’à 7 Beaufort (7-33 noeuds, 12 à 61 km/h). A partir d’un vent de force 4 (11 à 16 noeuds - 20 à 28 km/h) il est difficile de suivre un kayak équipé de cette voile.

Sans mât, cette voile permet au kayak de préserver le centre de gravité très bas et de maintenir sa stabilité initiale même par vent fort.

Elle est utilisable pour toutes les allures de « vent arrière » jusqu’au « vent de travers » (180°) surtout si votre kayak est équipé d’un gouvernail et que le point d’encrage de la voile est positionné près de centre de rotation longitudinal du kayak.

Différentes pratiques

Cette voile permet d’associer plaisir de la glisse, aide à la navigation et sécurité. 

  • Aide à la navigation: l’utilisation de cette voile augmente l’autonomie, la vitesse et les distances parcourues lors des randonnées en mer. En étudiant les bulletins météo il est alors possible d’adapter sa navigation en fonction de la force et de l’orientation du vent.
  • Sécurité: Quelquefois la sécurité dépend de la rapidité à se mettre à l’abri par exemple. Il est également possible de mettre 2 ou 3 kayaks à couple afin de rassurer des équipiers fatigués, ou suite à une pagaie cassée (stand-up paddle), mât cassé (planche à voile) 

Les records de vitesse ne sont pas ma priorité, mais cette voile permet simplement de mêler les plaisirs de la glisse, la navigation découverte et surtout d'arriver à bon port avant un éventuel coup de vent ou avant la nuit... 

-  Plaisir de la glisse: naviguer comme un voilier sans les contraintes!

La facilité de mise en place et les diverses utilisations de cette voile en font une aide conséquente pour la pratique du kayak en mer.

D’ailleurs je ne navigue plus sans cette voile à portée de main, pour les différentes raisons exposées dans cet article (sensation de glisse, sécurité, distance parcourue)

J’aime multiplier les plaisirs alors pourquoi se priver des avancées technologiques qui nous sont offertes pour développer encore plus de sensations?

Il faut rappeler qu’un kayak monoplace avance, sans la voile, en moyenne à 5 à 7 Km/heure (3 à 4 noeuds) en vitesse de croisière, et un biplace 7 à 9 Km/heure (4 à 5 noeuds) Avec cette voile, le gain de vitesse et de dépenses d’énergie sont donc à prendre en considération lors des longues randonnées.

 Toutes les voiles windpaddle se lancent depuis le pont du kayak. Il est possible d’échanger la voile d’un kayak à l’autre sans retour à terre.

Deux types de voile ont retenu mon attention:

  • Windpaddle adventure:Répondant au désir des pagayeurs d’une voile plus performante, elle a été optimisée afin d’obtenir plus de puissance.

- Profil moins profond pour une bonne navigation transversale et une meilleure stabilité de la voile

- 1m2  de surface

  • Une latte plus rigide pour une meilleure forme de voile.
  • Plus légère, surface plus grande / lignes longues / confort des mains

Plages de vent:  5-30 noeuds (utilisée déjà par 40 noeuds de vent!)

Compétences kayakistes:  intermédiaire à expert

Cap possible: Toutes les allures de vent arrière jusqu’au vent de travers (180°)

  • Cruiser:Plus puissante avec une surface de 1,5 m2, elle est destinée aux kayaks plus volumineux, plus lourds. Cette voile conserve sa forme même dans les vents forts.

 

Bernard MOULIN

Tel: 06 80 32 10 35

Mail: bretagne.aventure@orange.fr#

Blog: kayakmer.canalblog.com

www.windpaddle.com

Posté par Bernard_Moulin à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2017

Le KAYAK et la MER

La mer est l’espace d’aventure du kayakiste avec ses paradis, ses trésors et ses rencontres insolites. Ici commence votre métamorphose. De terrien devenez marin! 

La mer est un terrain de jeu constamment en mouvement avec ses codes et ses règles. Apprenez à «lire la mer» et à interpréter ses humeurs…


formation/sécurité
Apprentissage de l’autonomie, des techniques de pagaie, de sécurité, esquimautage, récupération, passage de vagues.

200€ /5 séances


Randonnée du bord de terre
Au programme: rencontres insolites et paradis finistériens

35€/demi journée - 60€/journée (transport compris)

Sortie découverte et Coucher de soleil

30€/séance - 75€/ 3 séances - 120€/ 5 séances

Essais de kayaks et accessoires
Avant tout achat, testez différents kayaks (randonnée, loisir, pêche) et accessoires (pagaies, gilets de sauvetage, voiles, accastillage, etc.)

30€/séance

Posté par Bernard_Moulin à 09:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]